Conseils et d’explications sur les principales formes juridiques en Suisse

formes juridiques en Suisse

Actuellement beaucoup de gens se lancent dans la création d’une entreprise en Suisse. Certains le font vu qu’ils y possèdent un patrimoine et qu’ils doivent l’administrer. Pour d’autres, ils ont décidé d’implanter leur société dans cette ville pour les différents atouts qu’elle peut leur offrir. En Suisse, il est très pratique de confier la création d’une société à un fiduciaire. Effectivement, l’aide d’un fiduciaire Suisse leur est indispensable pour gérer la comptabilité, établir les comptes annuels et élaborer les salaires. C’est une obligation si le gérant de l’entreprise ne réside pas en Suisse. Dans ce cas, le fiduciaire est désigné comme le gérant, la personne qui administre l’entreprise. Toutefois, le propriétaire de la société doit choisir avec le fiduciaire à Genève la forme juridique qui convient à son entreprise. Pour de plus amples informations, visitez le site https://www.ax-fiduciaire.ch.

La raison individuelle pour les entreprises ayant un but commercial

Pour les personnes voulant exploiter une société ayant un but commercial, elles doivent choisir comme forme juridique la raison individuelle. Cette forme présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle est très pratique surtout pour les gens qui veulent exercer des activités simples. Aucun capital ne leur serait demandé. Enfin, le dernier avantage est le fait qu’aucune règle concernant les droits de sociétés ne leur est imposée. Cependant, le nom de famille de la personne entrepreneur doit figurer dans la raison sociale.

La Société à Responsabilité Limitée pour les petites ou moyennes entreprises

Si vous voulez vous lancer dans la création d’une petite ou moyenne entreprise à Genève, vous devez opter pour le SARL. Cette forme juridique fait partie de ce qu’on entend par sociétés de capitaux. Vous pouvez fonder une SARL seul, à deux ou à plusieurs personnes. La création d’une SARL peut générer des avantages comme le fait de fournir un capital peu élevé à raison de  20 000 CHF. Le gérant de la société peut rembourser ses dettes via les bénéfices qu’il a pu effectuer.

La Société en Nom Commun pour démarrer une société avec des associés

La SNC ou Société en Nom Commun est une forme juridique qui convient surtout aux entrepreneurs travaillant avec plusieurs associés. Elle est surtout destinée à de petites entreprises ou des cabinets d’affaires, etc. Quels sont les avantages d’un tel choix de forme juridique ? Créer une SNC est très facile. De plus, pour le capital minimum, on ne vous en exigera pas beaucoup.

La Société Anonyme pour les grandes entreprises

Le SA ou Société Anonyme est une forme juridique destinée pour les grandes entreprises. Cette forme se classe dans la catégorie des sociétés de capitaux. Une telle société peut être fondée par plusieurs personnes, tout comme le fait qu’elle peut être la propriété d’un seul individu. Pour créer une SA, il faut verser au préalable le capital sur un compte de dépôt dans une banque. Cet acte est suivi de la signature d’un certificat qui officialise l’existence de l’entreprise ainsi que des statuts qui la régissent. La signature se fait devant un notaire. Bref, si vous voulez implanter une société en Suisse, faites appel à un fiduciaire à Genève.